L'heure est à la virtualisation 1ière partie

Wikipedia définit la virtualisation comme un ensemble de techniques matérielles et/ou logicielles qui permettent de faire fonctionner sur une seule machine plusieurs systèmes d'exploitation et/ou plusieurs applications, séparément les uns des autres, comme s'ils fonctionnaient sur des machines physiques distinctes. Aujourd'hui il existe nombre de solutions pour virtualiser des environnements. Ce qui est merveilleux... il y en a de très bonne gratuite

Il y a une multitude de raison à vouloir faire de la virtualisation, en voici des exemples:

  • permet de mettre en place des environnements de test sans impacter l'hôte principal
  • fournir un environnement de travail, avec accès administrateur, à chaque développeur
  • tourner des applications qui exige un système d'exploitation différent de la machine physique
  • conserver sur plusieurs système d'exploitation pour le support à la clientèle
  • consolidation des environnements de production donc moins de machines physiques à supporter (Économies d'argent, d'espace et d'énergie électrique)
  • pouvoir assurer une augmentation de la charge grâce à l'ajout de machines virtuelles sur demande (cluster, )
  • faciliter le déploiement de système en production

La plupart des grandes compagnies ont compris que l'avenir de l'informatique passait par la virtualisation. Microsoft, Oracle, Sun, VMWare et Citrix fournissent tous des solutions de virtualisation. Chaque solution a ses avantages et ses inconvénients. Dans la prochaine partie, j'aborderai les outils de virtualisation qui peuvent être utilisé dans la vie de tous les jours par la plupart des développeurs.